Conseil municipal : Dépôt du rapport de la mairesse

GRAND-REMOUS – La mairesse, Jocelyne Lyrette, a profité de la rencontre de décembre du conseil municipal pour déposer son rapport annuel. En effet, conformément à l’article 955 du Code municipal du Québec, un rapport des activités sur la situation financière de la municipalité doit être soumis.

Cette dernière a réalisé durant l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2016 un excédent de fonctionnement fiscal de 123 429$. Il porte le surplus accumulé non affecté à 277 720$. «Considérant certaines situations hors de notre contrôle, il nous est difficile de prévoir le résultat pour l’exercice 2017, explique Jocelyne Lyrette dans son rapport. Cependant, suite à une évaluation financière et une estimation générale des dépenses qui seront effectuées d’ici le 31 décembre prochain, nous ne prévoyons pas de déficit pour l’année en cours.»

Parmi les projets réalisés durant l’année, il y a eu notamment les travaux d’agrandissement de la caserne incendie et l’achat de pinces de désincarcération, des travaux sur certains chemins municipaux, les travaux au site Maria Chapdelaine, une demande d’acquisition de terrains appartenant au ministère des Ressources naturelles afin de concrétiser le projet du parc industriel.

Pour la prochaine année, les orientations seront les suivantes : amélioration de la couverture Internet, assurer la sécurité et quiétude au site Maria Chapdelaine, améliorer la qualité de vie des jeunes et ainés, améliorations générales du réseau routier, discussions avec le ministère du Transport pour l’amélioration de certains tronçons (notamment les courbes au nord et au sud du village ainsi que le chemin Baskatong, acquisition d’un garage municipal, acquisition d’un camion de déneigement, réalisation d’un sentier pédestre, projet pilote d’une cuisine communautaire, organiser des activités comme la Fête des voisins ou le déjeuner des la mairesse, retour du petit journal «Remous Méninge».

Les prévisions budgétaires pour l’année 2018 ainsi que le programme triennal d’immobilisations 2018-2019-2020 seront adoptés lors d’une séance extraordinaire qui se tiendra au Centre Jean-Guy Prévost le 22 janvier à 19h.

Projet de parc industriel

Durant la même rencontre du conseil, il a été résolu d’annuler le règlement 2017-09-10 concernant la concordance avec d’autres règlements pour officialiser la zone industrielle. La résolution stipule que «plusieurs questions sont encore sans réponse dans ce dossier» et que «le service d’aménagement de la MRCVG n’est pas d’accord avec l’ensemble du règlement». L’objectif est donc de «régulariser l’ensemble des anomalies et de pouvoir recommencer le processus» lorsque les membres du conseil auront les réponses à leurs questions.