La députée-ministre Stéphanie Vallée est en compagnie du maire de Kazabazua, Robert Bergeron, de même que les gens impliqués dans le projet Être et Devenir. On aperçoit également sur la photo, l’ex-maire de Kazabazua, Ota Hora.

Une annonce de la députée-ministre Stéphanie Vallée : Être et Devenir s’enrichit de 41 000 $

KAZABAZUA – Le projet Être et Devenir dirigé par l’Association culturelle, sociale et de l’âge d’or de Kazabazua profitera d’un financement de l’ordre de 41 087 $ par l’entremise du Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité tel qu’annoncé par la députée-ministre de Gatineau, Stéphanie Vallée, samedi dernier à la bibliothèque de Kazabazua.

L’organisme, comme le souhaitait son président Robert Bergeron, également maire de Kazabazua, pourra poursuivre son travail de sensibilisation et de prévention auprès des jeunes des municipalités de Kazabazua, Lac Sainte-Marie, Denholm et Low.

«Le travail réalisé par cet organisme est essentiel car il permet de sensibiliser et d’outiller nos jeunes de la Vallée-de-la-Gatineau, âgés de 12 à 25 ans, afin de prévenir la délinquance par le billet du travail de proximité», a indiqué la députée Vallée au moment de l’annonce de cette aide financière.

Le maire de Kazabazua et responsable de ce projet, Robert Bergeron, s’est dit très heureux et accueille cette aide financière comme une excellente façon de venir en aide aux jeunes des municipalités de Kazabazua, Denholm, Lac Sainte-Marie et Low.

Le programme gouvernemental offre la possibilité d’une reconduction du financement pour une période maximale de trois ans dans le but d’assurer une meilleure efficacité des interventions réalisées. Pour 2017-2018, 56 organismes communautaires d’un peu partout au Québec bénéficient de cette subvention.

Collaboration spéciale de Laura Raymond.