Messes de Noël et du jour de l’An : Voici les horaires

LA GATINEAU – À l’approche du temps des fêtes, le diocèse de Mont-Laurier a dévoilé les horaires des messes de Noël et du jour de l’An.

Secteur Gracefield 

Blue Sea : 24 décembre à 20h, 1er janvier à 11h.

Bouchette : 24 décembre à minuit, 1er janvier à 9h30.

Cayamant : 24 décembre à 22h.

Gracefield : 24 décembre à 22h, 25 décembre à 11h.

Desserte de Point-Comfort : 24 décembre à 20h.

Desserte de Lac-des-Îles : 24 décembre à minuit.

Secteur Maniwaki

Grand-Remous : 24 décembre à 19h.

Maniwaki (Assomption) : 24 décembre à 21h, 25 décembre à 11h, 1er janvier à 11h.

Montcerf-Lytton : 24 décembre à 21h.

Maniwaki (St-Patrick) : 24 décembre à 19h, 25 décembre à 9h30.

Messines : 24 décembre à 19h.

Maniwaki (Notre-Dame-Du-Très-Rosaire) : 24 décembre à 21h.


«Noël, un don à accueillir, à célébrer et à partager»

LA GATINEAU – Comme chaque année à l’approche du temps des fêtes, l’évêque du diocèse de Mont-Laurier, Mgr Paul Lortie, a rendu public ses vœux de Noël.

«Depuis plus de 2000 ans, nous célébrons Noël, fête de la naissance de Jésus. En ce temps-là, la situation sociale était perturbée : les Juifs étaient dominés par les Romains. Un recensement mondial décrété par l’empereur obligeait chacun à se faire inscrire dans sa ville natale. Marie et Joseph quittent donc Nazareth pour se faire enregistrer en Judée. C’est au cours de ce déplacement de 130 kilomètres en terrain montagneux que Marie accouche à Bethléem. Et, de simples bergers, souvent méprisés, sont les premiers à accueillir ce petit être fragile, lui qui changera la face de la terre : «Dans l’Enfant de la crèche de Bethléem, aujourd’hui, vous est né un Sauveur qui est le Christ Sauveur» (Lc 2, 11). Le Seigneur vient apporter la paix sur la terre, la paix dans les cœurs, la paix entre les nations en ayant un amour préférentiel pour les plus pauvres.

Aujourd’hui, à travers le tourbillon effréné de notre quotidien, prenons le temps d’accueillir ce don précieux pour prier, célébrer et partager. Dieu, en son Fils, vient libérer notre cœur pour y déposer sa paix, sa tendresse, son amour. Dieu en son Fils, demeure toujours au milieu de nous. À toute personne qui le reçoit, il fait le don de devenir enfant de Dieu ; plus encore, il nous choisit personnellement et communautairement pour partager cette bonne nouvelle de paix et d’espérance qui change les cœurs. Par cette parole, «Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés», Jésus nous indique la voie à suivre. Sommes-nous prêts à poursuivre sa mission, à être ses témoins vivants aujourd’hui ?»