Favoriser la mobilité et l’intégration des jeunes à l’emploi : 135 000 $ pour le Carrefour jeunesse emploi

MANIWAKI – Le gouvernement du Québec a annoncé une aide de 7,56 millions de dollars sur trois ans pour les partenaires-promoteurs qui feront vivre le programme Place aux jeunes (PAJ). Parmi ces organismes, le Carrefour jeunesse emploi de la Vallée-de-la-Gatineau recevra 135 000 dollars sur trois ans. Ce partenariat à long terme permettra une meilleure prévisibilité et une gestion plus durable du programme, lequel a pour objectif d’attirer et de garder les jeunes diplômés âgés de 18 à 35 ans en région.

En 2016, la Politique québécoise de la jeunesse 2030 a été dévoilée, et, en décembre dernier, la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021. Celle-ci prévoit un montant de 200 millions de dollars sur cinq ans pour le financement de 90 organismes partenaires, dont Place aux jeunes en région.

Au cours de la dernière année, le gouvernement a aussi mis sur pied le programme Mobilité jeunesse pour tous les jeunes du Québec, le Créneau carrefour jeunesse et des prix Reconnaissance jeunesse. Il a également instauré l’obligation, pour les sociétés d’État, de réserver des sièges pour les jeunes à leur conseil d’administration. Une représentation moyenne de 10 % de jeunes sera dorénavant demandée pour les missions commerciales du Québec.

«Je salue la vision dont fait preuve le gouvernement du Québec en soutenant de manière pérenne le Carrefour jeunesse emploi de la Vallée-de-la-Gatineau, commente la députée-ministre, Stéphanie Vallée. La rétention de nos jeunes dans les milieux ruraux est primordiale au développement de notre économie et de nos communautés. Je souhaite de tout cœur que cet important investissement produira les retombées escomptées en incitant davantage de jeunes à s’établir et à rester dans la Vallée-de-la-Gatineau.»

Selon Karine Vallières, adjointe parlementaire du Premier ministre pour les dossiers jeunesse, «grâce à ce partenariat, nous allons continuer ensemble à construire le visage de nos régions. PAJ, c’est comme un arc-en-ciel d’opportunités qui unit la ville et la ruralité. Parce que chaque région, chaque MRC ont leur couleur. L’an dernier, nous estimons à 5 500 le nombre de jeunes qui ont reçu des services de Place aux jeunes en région. 1 000 jeunes ont participé à des séjours exploratoires et 760 parmi ceux-ci se sont établis en région».

Faits saillants

Le programme Place aux jeunes (PAJ) est issu de la Stratégie d’action jeunesse 2016-2021 qui, elle-même, relève de la Politique québécoise de la jeunesse 2030 — Ensemble pour les générations présentes et futures.

PAJ se déploie selon deux volets. Un premier volet est appliqué par PAJR dans les grands centres urbains du 
Québec, notamment Québec et Montréal, afin d’échanger avec les jeunes diplômées et diplômés y habitant, entre autres celles et ceux qui sont issus de l’immigration, sur les occasions professionnelles et sociales qu’offrent les régions. Ces échanges visent à recruter des jeunes désireux d’explorer ces possibilités en région. Un deuxième volet est utilisé en région, grâce à des agentes et agents de migration, qui ont pour principale responsabilité de mettre en valeur les occasions qu’offre leur communauté et d’accompagner les jeunes qui ont été recrutés avec le premier volet.