Madeleine Lefebvre et Pauline Nadon, conseillères en formations.

Réseautact : Nouvelle formation en soutien informatique

MANIWAKI – Réseautact, réseau de formations pour entreprises et individus en Outaouais, lancera bientôt, durant l’hiver, une nouvelle formation en soutien informatique. Ce projet est le fruit d’un travail d’un an.

Madeleine Lefebvre et Pauline Nadon, conseillères en formations, chapeautent ce projet. Tout est parti d’un élève du CFER qui a fait un stage chez Informatique DL. «Le jeune en question était passionné d’informatique, explique Pauline Nadon. Informatique DL l’a pris sous son aile, ils l’ont intégré dans l’équipe et l’ont formé, même s’il n’avait pas les préalables requis. Il a tellement performé qu’il travaille encore chez Informatique DL et eux l’encouragent à poursuivre ses études».

Informatique DL a demandé à Jean-Paul Gélinas, prédécesseur de Madeleine Lefebvre, de travailler sur la mise en place d’une formation. En parallèle, le Centre local d’emploi avait constaté qu’il y avait des besoins de main-d’œuvre en soutien informatique dans les entreprises de la région.

«On est allé rencontrer DL, explique Pauline Nadon. Je suis allée chercher tout le matériel qui se donne dans le DEP. On a regardé avec Informatique DL quelles formations là-dedans sont importantes pour répondre à leurs besoins de base. Car la formation qu’on va donner touche aux besoins de base : avoir un contact avec le client, être capable de comprendre son besoin, de voir qui va y répondre et comment, et éventuellement être capable de répondre au besoin à distance. Quand Madeleine a intégré Réseautact, on a pris notre cartable de cours et on s’est assis avec les ressources d’Informatique DL qui avaient épluché le contenu et on est arrivé à un contenu de base.»

La formation, qui cible les besoins des entreprises de la région, est d’une durée de 150 heures. «Des formations en informatique il en existait déjà, commente Madeleine Lefebvre. Il y a un DEP qui se donne à Gatineau. Mais le problème est que nos gens qui quittent pour aller faire ça, ils ne reviennent pas. Le gouvernement fédéral notamment est un gros employeur. Donc on a décidé d’offrir une formation en informatique ici, ciblée, de plus courte durée. Tout le monde va être gagnant. On va garder notre monde en région et les former pour les entreprises. C’est le fruit d’un an de travail avec des partenaires : la MRC, le Centre local d’emploi, des entreprises de la région, le Carrefour jeunesse emploi, Réseautact. On a embauché un formateur et on est en période de recrutement. On a déjà des gens intéressés à suivre la formation. C’est pas nécessaire d’avoir un secondaire 5, les prérequis habituels pour aller dans un DEP. Il y a des critères, comme avoir 16 ans et plus, être à la recherche d’un emploi. Il y a un stage inclus dans la formation, ce qui va favoriser le placement en emploi. La formation va se donner à la Cité étudiante, avec du matériel neuf.»

Les personnes qui sortiront de cette formation pourraient travailler dans des entreprises comme Informatique DL, Branchaud, La Shop Informatique, Picanoc, etc. «Présentement, on veut répondre à un besoin ciblé dans la région, explique Madeleine Lefebvre. Par la suite, on aimerait former d’autres cohortes avec des gens d’ailleurs et devenir une formation populaire dans et à l’extérieur de la Vallée-de-la-Gatineau.»