Les représentantes des organismes présents à la Cité étudiante.

Semaine de prévention des dépendances : Des kiosques pour sensibiliser les jeunes

MANIWAKI – La Semaine de prévention des dépendances, autrefois appelée Semaine de prévention de la toxicomanie, était soulignée du 19 au 25 novembre. La campagne se déroulait sur les thèmes «Choisis des solutions gagnantes» pour les jeunes de 10 à 16 ans et «Ça peut devenir automatique – Reste en contrôle» pour ceux de 17 à 24 ans.

Dans le cadre de cette semaine, une activité a été organisée à la Cité étudiante. Différents organismes ont tenu des kiosques sur l’heure du dîner afin de sensibiliser les jeunes : Mani-Jeunes, la Ville de Maniwaki, le Centre amitié autochtone de Maniwaki, la Sûreté du Québec, le CALACS, Suicide Detour, le Carrefour jeunesse emploi. «Notre but était de présenter les organismes présents à Maniwaki pour aider les jeunes qui ont des dépendances et faire de la prévention», explique Audrey Lachapelle, intervenante en toxicomanie chez Mani-Jeunes. Cette dernière se rend quatre fois par année dans les écoles primaires pour tenir des ateliers de sensibilisation et quotidiennement elle accompagne les jeunes ayant des besoins.

Chaque année, une campagne d’information et de sensibilisation vise à prévenir, chez les jeunes, les risques et les conséquences associés à la consommation d’alcool, d’autres drogues et à la pratique des jeux de hasard et d’argent. L’objectif est aussi de promouvoir des facteurs de protection pouvant les aider à faire des choix éclairés pour rester en contrôle. Ainsi, les outils de sensibilisation offerts cette année mettent l’accent sur le développement de stratégies d’adaptation positives pour faire face aux défis de la vie.