Lutte contre les mouches noires : La municipalité ira en appel d’offres

LA GATINEAU – Le conseil municipal a décidé d’étudier la solution proposée par une résidente de Cayamant, Christel Brouillard, afin de lutter contre les mouches noires, à savoir le Programme de contrôle biologique des insectes piqueurs. Durant la rencontre de novembre du conseil, les élus ont adopté une résolution afin d’autoriser la directrice générale à lancer un appel d’offres. «On va voir dans les prochaines semaines si on peut aller de l’avant avec ce projet», précise le maire, Nicolas Malette.

Cette année, en raison des fortes pluies printanières, les mouches noires ont été particulièrement nombreuses et voraces. Le Programme de contrôle biologique des insectes piqueurs repose sur l’utilisation d’une bactérie naturellement présente dans la nature. On l’appelle BTI (Bacillus thuringiensis israelensis). Ce programme est déjà utilisé dans plus d’une cinquantaine de villes au Québec et en Ontario. Il garantit une réduction de la nuisance des insectes piqueurs de 80 à 95%.

Durant la même rencontre du conseil municipal, Lise Crêtes a été nommée mairesse suppléante. Par ailleurs, elle représentera la municipalité au sein de la Régie intermunicipale de l’aéroport de Maniwaki, avec Sylvie Paquette comme substitut. Il a aussi été décidé d’acheter des caméras de surveillance pour la surface multifonctionnelle, afin de prévenir le vandalisme.