Développer les économies de la forêt : La FQM dévoile sa note économique

LA GATINEAU – À la veille de tenir son Forum des communautés forestières, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a dévoilé sa note économique Portrait des économies de la forêt mettant la table à cette journée thématique tenue au Centre des congrès de Québec en vue de se conclure par l’adoption d’une déclaration commune.

«On a voulu dresser un portrait de l’activité économique de nos communautés forestières avant de débuter le Forum, a déclaré le président de la FQM, M. Richard Lehoux. Ce que l’on a constaté, c’est que les activités forestières s’étaient tellement diversifiées qu’on devait plutôt parler des économies de la forêt.»

En effet, si nous connaissons bien les secteurs plus conventionnels de l’activité forestière (bois d’œuvre, bois d’ingénierie, pâtes et papiers, etc.), une part moins conventionnelle prend une place économique de plus en plus importante dans les communautés forestières. Et c’est justement cette industrie moins connue, comme la biomasse ou les activités de cueillette de bleuets et de champignons sauvages, qui a amené la FQM à intituler son Forum des communautés forestières «S’engager pour développer les économies de la forêt», autant celles que l’on connaît bien que celles que l’on connaît moins bien.

«Alors que se dessinait un nouveau conflit avec les États-Unis sur le bois d’œuvre, la FQM a décidé de mettre sur pied le Regroupement des communautés forestières dont l’objectif est de repenser notre approche de la forêt au sein de nos municipalités, a conclu M. Lehoux. C’est de là qu’est née l’idée de ce forum et de la déclaration commune que nous allons dévoiler. Comment fait-on pour développer les économies de la forêt ? On va tenter d’y répondre.»

Vous pouvez consulter la note économique de la FQM sur le site Internet www.fqm.ca