De gauche à droite : Raymond Morin, maire de Déléage ; André Carle, maire sortant de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau ; Ariane Matteau, conseillère municipale à Bouchette ; la députée-ministre Stéphanie Vallée ; Réjean Major, maire sortant de Bouchette ; Roch Carpentier, maire de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau ; Jean Daoust, conseiller municipal à Bouchette.

Programme de réhabilitation du réseau routier local : Plus de 1,28 M$ pour Déléage, Sainte-Thérèse et Bouchette

LA GATINEAU — Le gouvernement du Québec accorde une aide financière totale de 1 284 961 $ aux municipalités de Bouchette, Déléage et Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau pour la réhabilitation du réseau routier local.

De ce montant, 1 197 461 $ provient du volet Redressement des infrastructures routières locales que se partageront les trois municipalités. Quant à la municipalité de Déléage, elle bénéficiera d’un montant de 87 500 $ qui provient du volet Accélération des investissements sur le réseau routier local.

La députée-ministre Stéphanie Vallée en a fait l’annonce lundi 20 novembre au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et député de Pontiac, M. André Fortin.

L’aide accordée ira aux projets suivants. Bouchette : reconstruction d’une section de la rue du Pont, coût total 453 897 $, aide du gouvernement 340 423 $. Déléage : réfection du chemin de la Ferme-Joseph, coût total 467 866 $, aide du gouvernement 350 900 $ ; réfection du chemin de la Baie-Davis, coût total 175 000 $, aide du gouvernement 87 500 $. Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau : décohésionnement sur le chemin Principal et réhabilitation de quatre ponceaux coût total 562 375 $, aide du gouvernement 506 138 $.

L’objectif du Programme de réhabilitation du réseau routier local est de maintenir les infrastructures en bon état et d’assurer la sécurité des usagers.

L’aide gouvernementale représente 75 % des dépenses admissibles pour les projets du volet Redressement des infrastructures routières locales et 50 % des dépenses admissibles pour les projets du volet Accélération des investissements sur le réseau routier local. La différence entre les coûts totaux des projets et l’aide du gouvernement sera assumée par les municipalités.

«Notre appui financier à la voirie locale nous permet d’accompagner les municipalités dans leurs besoins en matière de maintien et d’amélioration des infrastructures routières, a déclaré André Fortin. Je suis heureux d’annoncer aujourd’hui que le gouvernement du Québec apporte ce soutien financier à des municipalités de notre région afin d’assurer plus de sécurité sur le réseau routier.»

«Les importants investissements annoncés aujourd’hui vont permettre d’améliorer des infrastructures routières qui en ont bien besoin, a ajouté Stéphanie Vallée. Ces améliorations bénéficient tant à la population locale qu’aux villégiateurs et aux touristes qui sont de plus en plus nombreux à découvrir les charmes de la Vallée de la Gatineau.»

Faits saillants

Le programme Réhabilitation du réseau routier local : est doté d’une enveloppe de 50 millions de dollars pour 2017-2018 ; 
comprend deux volets, accélération des investissements sur le réseau routier local et redressement des infrastructures routières locales ; vise à financer des travaux d’amélioration et à assurer la sécurité des usagers sur le réseau 
routier local de niveaux 1 et 2 ; 
s’adresse aux municipalités de moins de 100 000 habitants, de même qu’aux MRC qui ont 
des interventions à réaliser sur leurs territoires non organisés.