Souper spectacle : David Jalbert a chanté pour La Note verte

MANIWAKI – David Jalbert était la tête d’affiche du souper-spectacle organisé samedi à l’Auberge du draveur au profit de La Note verte. L’objectif était de collecter des fonds afin d’aider à financer le poste de coordonnateur de l’école de musique et maison d’édition, actuellement occupé par Martin Carle.

L’événement a été organisé par La Note verte, en collaboration avec Martin St-Jacques du Restopub Le Rabaska et avec l’aide de plusieurs commanditaires. La soirée, qui a attiré 150 personnes, a permis de collecter 2 100$.

En première partie du spectacle, deux enseignants de La Note verte sont montés sur scène : Martin Carle et Marc Delorme, avec leur tout nouveau groupe nommé 26/40. Ils ont joué deux reprises et trois compositions originales.

David Jalbert a généreusement accepté que des élèves de La Note verte montent sur scène avec lui pour jouer deux chansons : Souvenirs d’enfance et P’tit homme. «L’événement a apporté un énorme sentiment de fierté et de bonheur aux jeunes qui ont eu la chance de participer au spectacle, commente la présidente du conseil d’administration, Madeleine Lefebvre. Dès 16h, ils ont participé au test de son avec l’artiste, qui s’est montré tellement généreux et accessible envers eux dès cet instant et tout au long de la soirée.»

La ligue d’improvisation JAIME était aussi de la fête en assurant l’animation durant le souper, ce qui a bien diverti les convives. Par ailleurs, le parrain de La Note verte, Mathieu Langevin, est venu en surprise participer à l’événement. Il est même monté sur scène avec son ami David Jalbert pour interpréter quelques chansons, au grand bonheur de la foule.

«Les gens ont adoré l’ensemble de la soirée, commente Madeleine Lefebvre. Plusieurs ont découvert David Jalbert et ils sont tombés sous son charme. L’artiste a par ailleurs remis 5$ à La Note verte pour chaque album vendu durant cette soirée.»

Photos de Sébastien McNeil.