GRAND-REMOUS - Vivant à Grand-Remous depuis 2004, Julie Paiement a le goût de s’investir dans le futur de Grand-Remous en confirmant sa candidature au siège # 2 en vue des élections municipales du dimanche 5 novembre prochain.

«Je possède un baccalauréat en Psychoéducation et un certificat en Gérontologie de l’Université de Montréal en plus d’être membre de l’Ordre professionnel des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec. Je suis née à Montréal mais mon projet était de venir vivre en campagne.»

Grand-Remous a donc été sa municipalité d’adoption en 2004. Après avoir travaillé en CHSLD comme animatrice de même que 5 ans en psychiatrie légale, elle est venue s’installer pour travailler pendant 11 ans auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, les personnes multihandicapées et personnes souffrant du spectre de l’autisme. «À présent, et ce depuis 4 ans, je suis responsable, avec le support de mon conjoint Vianney Cloutier, d’une ressource intermédiaire hébergeant cette clientèle à Grand-Remous.»

Âgée de 41 ans, Julie Paiement se considère comme une personne honnête, transparente, intègre et qui a une bonne écoute ainsi qu’une bonne capacité de travailler en équipe. «J’ai eu l’opportunité de gérer plusieurs projets subventionnés, de monter différents projets et d’aider beaucoup de gens. Mes domaines d’intérêt sont les personnes âgées, la jeunesse, les loisirs et la famille. Tout passe par l’écoute des gens».

 

***

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?

C’est un grand pas en avant pour les Autochtones - 23.6%
Je ne pense pas que cela permettra de lutter efficacement contre les discriminations - 25%
J’attends de voir s’il y aura des actions concrètes pour me prononcer - 51.4%

Total des votes: 148