Publié le mercredi 14 juin 2017 17:00 | Mis à jour le mardi 13 juin 2017 15:07

10e Relais pour la vie de Maniwaki : La cagnotte atteint les 51 000 $

Jean Lacaille

MANIWAKI - Depuis son introduction il y a 10 ans, le Relais pour la vie de Maniwaki a généré des recettes de 900 000 $. Une centaine de personnes ont participé activement à l’édition 2017, la 10e de l’histoire, à la Cité Étudiante de la Haute-Gatineau samedi dernier, permettant ainsi de remettre 51 000 $ pour la recherche à la Société canadienne du Cancer.

«Nous avons autant de monde que l’an dernier. Nous avons à nouveau concentré nos activités autour du rond point près de la CÉHG. Il s’agit d’un circuit plus court qui permet aux participants d’être plus près les uns des autres. C’est plus intime. Cette année nous avons réuni quinze équipes (10 personnes par équipe) et une 16e équipe s’est formée sur place avant le début de la marche. C’est excellent. Nous avons récolté plus de 40 000 $ dans le moment et c’est sans compter ce que nous récolterons aujourd’hui (51 000 $ en tout)», indique Cassandra Demers, agente de développement à la Société canadienne du cancer.

Presque simultanément, le départ était donné dans treize autres villes du Québec où se déroulaient également d’autres Relais pour la vie. «La journée d’aujourd’hui coïncide avec la rémission de Estelle Labelle. Bravo !», ajoute Cassandra Demers.

Plusieurs bénévoles

Mme Demers n’a pas manqué de souligner l’excellent travail des bénévoles tout au long de la journée qui s’est prolongée jusqu’à minuit. Plusieurs jeunes étudiants du niveau secondaire se sont impliqués, notamment aux luminaires, pour faire de l’activité un succès. «C’est merveilleux de constater l’implication des jeunes au Relais pour la vie. Ils sont de plus en plus présents avec nous chaque année. Nous saluons également nos porte-paroles Ann-Sophie, Meagan et Anaël», ajoute Cassandra Demers.

Charlie-Ann Dubeau, qui animait le Relais pour la vie pour une deuxième année consécutive, n’a pas manqué d’indiquer qu’il fallait absolument célébrer la victoire de celles et ceux qui ont gagné leur combat contre le cancer et encourager celles et ceux qui doivent le combattre. «Le Relais pour la vie rassemble autant les survivants que les combattants. Ensemble, nous y arriverons.»

Cassandra Demers a tenu à rappeler la fidélité et la générosité des gens de Maniwaki et de l’ensemble de la Vallée-de-la-Gatineau. «Le succès du Relais pour la vie est attribuable à l’implication d’une foule de gens que nous tenons à remercier pour leur implication».

  

 

             Météo  •  Tourisme

Que pensez-vous de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ?